De l'Ouganda à Paris

Cette semaine, j’ai bien envie de parler d’un artiste ougandais du nom de Geoffrey Oryema. Ok, c’est pas neuf, l’album date de 1990, mais c’est très bon.

Cet artiste, fils d’un ministre ougandais qui a été assassiné pour des raisons politiques, a passé la frontière dans le coffre d’une voiture et s’est installé à Paris ensuite. Une grande histoire pour un grand musicien.

A la frontière entre rock et world music, son premier albul « Exile » a été enregistré par le fameux et renommé Brian Eno, et édité sur le label de Peter Gabriel « Real World ».

Voilà son live du morceau « Ye Ye Ye »:

Publicités

Une réflexion au sujet de « De l'Ouganda à Paris »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s